À TA SUITE

 

Emmène-moi à ta suite,

Fais-moi ton sujet, mon Roi ;

Enferme mon âme en fuite

Dans le sillon de ta croix ;

 

Reçois-moi, prends-moi en charge

Et viens donc me soulager,

Remplacer ma lourde charge

Par ton fardeau, plus léger.

 

Entends le son des sirènes

Qui parcourt tous mes chemins ;

Que ton Simon de Cyrène

M’apporte son coup de main.

 

Viens restaurer les étapes

De ma vie, par tes stations

Qui ferment toutes mes trappes,

Qui m’ouvrent à ta Passion.

 

Relève-moi par tes chutes,

Rafraîchis-moi de ton Sang ;

Montre-moi comment tu luttes

Tout en restant innocent.

 

Fais-moi suivre ton calvaire

Jusqu’à la fin, jusqu’au mont

Où se dérobe la terre

Pour engloutir mes démons.

 

Que mon corps aussi s’élève

Jusqu’à ton ruisselant toit ;

Accepte-moi comme élève,

Redresse-moi près de toi ;

 

Fais-moi boire à ton Calice ;

Bonifie ce malfaiteur

Qui s’associe au supplice

De son Sauveur, son Auteur…

 

Jusqu’à la fraction ultime

Où du Pain on se repaît ;

Où l’on va de cime en cime

Pour reposer dans Ta Paix.

 

Avec Toi que l’on m’embaume,

Que je couche au bas du lit

En prévision du Royaume

Où j’entrerai sans un pli ;

 

Sans un péché, à ta suite,

Toi l’Agneau, le Sacrifié !

Car qui te suit ressuscite,

Qui t’épouse est sanctifié.

 

R.B.

Comments are closed.