APPEL AU PEUPLE

 

« Quant à flatter la foule, ô mon esprit non pas ! – Car le peuple est en haut, mais la foule est en bas. » (Victor Hugo).

 

Ȏ peuple du Liban

Prends bien garde à la foule

Qui pourrait mettre au ban,

Par sa beuglante houle,

Ton Cèdre, au ciel flambant.

 

Prends bien garde à la masse,

Sans teint et sans fierté,

Qui veut prendre ta place,

Place des libertés,

Polluer ton espace.

 

Ȏ peuple libanais,

Méfie-toi des peuplades ;

Ton espoir qui renaît

Déplaît à ces malades

Au bon sens tout défait !

 

Poursuis donc ton combat !

Monte et monte sans cesse,

Car la foule est en bas :

Elle a, dans sa bassesse,

Préféré Barabbas !

 

Ȏ mon peuple sois fort

Face à ces idolâtres,

Ces dévots de la mort

Qui se mettraient en quatre

Pour servir leur veau d’or !

 

Va briser leurs idoles

Le jour des élections

En plaçant ta parole

Avec verve et passion

Pour ainsi faire école !

 

Va à l’assaut des urnes

Et de la corruption ;

Que ce temps taciturne

Passe sans transition

De nocturne à diurne.

 

Fais pour eux le bon choix,

Sème la bonne graine,

Et vois croître au beffroi

La patrie souveraine

Grâce au poids de ta voix !

 

Ȏ peuple souverain !

Va donc voter en masse

Avec zèle et entrain

Pour dessiner les traces

D’un glorieux Lendemain !

 

R.B.

Comments are closed.