ARMES DU SALUT

 

Apaise-moi, ô ma Reine,

Toi la Reine de la Paix ;

Que mon rosaire s’égrène

Dans un amour d’Agapè :

 

Dans l’amour de Dieu pour Dieu

Par ton amour, ô ma Mère

Dont les messages radieux

Éternisent l’éphémère ;

 

Assurent notre salut

En nous fournissant les armes

Du Bonheur, de plus en plus,

Jusqu’au summum, jusqu’aux larmes !

 

Le salut par la prière,

Par l’arme du chapelet

Et ses merveilleux Mystères

Sous le feu du Paraclet ;

 

Et le salut par le jeûne,

L’arme de la privation

Qui rend notre esprit plus jeune,

Et nous porte aux oblations.

 

Le salut par la lecture

De la Bible, au Mot divin ;

Cette unique nourriture

De vrai Pain et de vrai Vin.

 

Le salut par le passage

Aux aveux : la confession

Qui nous lie à Son Image

Par la réconciliation.

 

Le salut devant l’autel

Armé de l’Eucharistie

Qui nous prend chacun, tel quel,

Quand on prend le Christ-Hostie !

 

Je suis en paix, ô ma Reine,

Car mon chemin éculé

A trouvé sa voie, sa veine

En ton Cœur immaculé.

 

Je suis sauvé, ô ma Dame,

Car grâce à tes prescriptions

J’ai pu sauver quelques âmes

Pour ma propre rédemption.

 

J’ai pu joindre le Sauveur

En suivant tes avenues !

Je resterai le suiveur

De ton voile, jusqu’aux nues !

 

À travers le Sanctuaire

Béni de Medjugorje

J’ai vu le Dieu trinitaire

Heureux de me voir prier.

 

R.B.

Comments are closed.