Article L’Orient-Le Jour

couverure-penombre.jpg 

Culture

Pénombre et lumière en poésie

  29/03/2011 

 

Parution

Ronald Barakat aime taquiner les muses… Son inspiration parnassienne, libre et un peu touche-à-tout, englobe toutes les sphères et les zones. Aussi bien sentimentales que politiques, sociales, familiales, religieuses ou environnementales.
Son dernier recueil de poésie, en langue française… Pénombre plus, supplément d’Amours… (32 pages), illustré par des photos sur papier glacé comme de véritables cartes postales, est un tour d’horizon entre nature, émois personnels et méditations sur la vie.
La vie dans ses joies, ses peines, ses espoirs et ses révoltes. La vie avec son torrent d’événements et de liens. Presque un coffret pour des pages intimistes marquant, avec un lyrisme accentué, les événements sociaux et politiques d’un enfant du pays du Cèdre. Entre réflexion, rêverie et corde patriotique, voilà une palette de sentiments, sous le couvert de l’amour, qui fait rimer patrie, foi et famille.

Commentaire Ronald Barakat:

 

Ce texte décrit, succinctement, la teneur diversifiée de l’’ouvrage dont les pièces se distinguent – il convient de le préciser – par la rigueur de la forme  (métrique) et la sensibilité imagée du fond pour donner une mouture romantique telle que cultivée par les poètes du XIXième siècle dont l’’auteur s’’inspire, mais pour «expulser» dans un souffle personnel. L’attachement à la forme classique (ou néo-classique) est naturellement motivé par le souci de redonner à la poésie, de plus en plus débridée et intellectualisée aujourd’’hui, son lustre et sa sensibilité d’’antan et ainsi de reconnecter la poésie à un large public qui n’’y comprend (et n’’y entend) plus rien, ou presque, d’’autant plus que les affaires de la vie, les affaires qui le concernent également, ne s’’y retrouvent plus. D’’où, la volonté de l’’auteur de se démarquer des temps poétiques postmodernes et de tenter de réconcilier et de conjuguer Poésie, Musique et Sentiment…au Quotidien.

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.