ASCENSION.

 

Mon Seigneur, tu me quittes,

Mais je m’élève en Toi ;

En montant tu m’invites

À répandre la foi.

 

Après m’avoir béni,

Ainsi que les disciples,

D’un Regard infini

Tu as vu mon périple ;

 

Tu as vu ma naissance

En voie de perdition,

Et puis ma renaissance

Par ta Résurrection ;

 

Tu as bien vu l’athée

Chargé de ses erreurs

Que tu as rachetées

Sur ta Croix de Douleurs ;

 

Tu m’as bien vu pécher,

Mener une vie folle,

Puis tu m’as vu prêcher

Au son de ta Parole ;

 

Tu as vu tous mes vices,

Et j’ai vu, dans mon trou,

Ta Main qui les dévisse

Par la trace du clou;

 

Tu as bien vu mon cœur,

Son tortueux parcours,

Qui finira vainqueur

Au cœur de ton Amour;

 

Tu as vu mes nuits aigres,

Mon éveil, ma mission

Partie d’un pas allègre

Du pied de ta Passion;

 

Et tu m’as vu te voir

Ici, sur la montagne,

Saisir ton Au Revoir,

Ton Esprit qui me gagne ;

 

Qui m’envoie de ses ailes

Aux quatre coins du monde,

Répandre la Nouvelle

N’importe où, à la ronde ;

 

Diffuser ta Promesse,

Ta Paix, ton Réconfort,

Aux cœurs nus, en détresse,

Et ceux dans leur confort.

 

Tu as tout vu d’avance !

Et je t’aime, Seigneur,

Pour ta nouvelle Chance

Qui m’offre le Bonheur.

 

En ton Nom je gravis

Le mont des vocations,

Car ta Voix m’a ravi

Avec ton Ascension ;

 

Et je te vois t’asseoir

À la droite du Père,

Remplacer tous mes soirs

Par un Jour si prospère.

 

R.B.

Comments are closed.