Aux confins de la foi…

 

Aux confins de la foi

Je vais, de toit en toit ;

Je vais, à tire-d’aile,

Enflammé de plus belle ;

Je vais, de mont en mont,

Vers Ton Cœur, en amont ;

Je vais par Tes allées,

Au-dessus des vallées ;

Je vais par les sentiers

De Ton Amour entier,

Par Ton Souffle céleste,

D’un cœur gai, d’un cœur leste.

 

Aux confins de la foi

Je vais à chaque fois

Que s’approche l’abîme ;

Je vais de cime en cime,

De forêt en forêt,

Vers Ta Croix, sans arrêt ;

Je vais par tous les âges,

De nuage en nuage ;

Je vais par les couloirs

Aériens, pour Te voir,

Par tous les paysages

Pour trouver Ton Visage.

 

Aux confins de la foi,

Je te trouve, mon Roi !

Tu m’offres ton Royaume

Éternel, comme un baume ;

Ton Havre lumineux

Aux dons faramineux.

Vers ton éclatant Phare

J’ai volé comme Icare ;

J’ai atteint Ton Soleil

Par un vol sans pareil,

Transporté par des ailes

De cire… des chandelles.

 

R.B.

Comments are closed.