CHARLIE-CHIENLIT

1120858

 

Mon sonnet aux “sonnés” de Charlie Hebdo.

 

Contemple-les, mon cœur : ces irrévérencieux ;

Contemple ces moqueurs à l’égard de l’enfance,

L’enfance sans secours, sans gîte et sans défense,

Refoulée sans pitié par des flots capricieux.

 

Entends-les qui se rient, et qui font rire aux frais

De l’enfant, rejeté, sans vie sur le rivage,

De ses proches noyés de chagrin et de rage,

Pour vendre leur dessin aux hystériques traits.

 

Contemple cette horreur, dite « art », cette rature

De conscience, réduite à la caricature ;

Ce talent, ce talon, par le Mal talonné,

 

Cette libre expression qui les soûle et les sonne…

Ȏ vous qui aviez dit que « tout est pardonné »,

Que l’humain vous ranime et que Dieu vous pardonne.

 

R.B.

Comments are closed.