Chère fillette martyre…

Très chère fillette martyre,

Dont le doux nom est inconnu,

Par toi, notre douleur s’étire

Sur notre brèche, mise à nu ;

Sur notre abîme, notre absence,

Malgré nos lois et nos recours ;

Sur cet engloutissant silence

Noyant tes appels au secours.

Par toi, notre regard mort s’ouvre

Sur un cumul d’aveuglements ;

Et notre inconscience découvre

Un vide, plein de tes tourments.

Ȏ chère fillette martyre,

Enfermée dans un trou si noir

D’où a filtré ton beau sourire

Pour nous illuminer d’espoir…

Voici qu’une nation se lève

Au coucher de ton blond soleil,

Unie, pour exaucer tes rêves,

T’étreindre, à travers tes pareils ;

Voici que l’on te porte aux cimes

En rehaussant la protection

De tous ces enfants anonymes

Dans les foyers en perdition…

Te voici rendue souveraine !

Sur l’ensemble de ton Québec

Qui t’exprime toute sa peine

D’amour, et ce qui va avec.

Ȏ chère fillette martyre,

Dont le nom est très bien connu

De l’Enfant qui, par toi, respire

L’ère des droits mieux reconnus !

R.B.

Comments are closed.