CONFESSION

 

Qu’il est bon de te revoir

Mon âme, réconciliée

Avec toi-même, au miroir !

 

Qu’il est bon de te savoir

Au Ciel de Dieu reliée

À partir d’un isoloir!

 

Qu’il est bon de te sentir

Après tes aveux, absoute

Et fin prête à repartir !

 

Après d’épuisants soupirs

Prête à reprendre la route

Dopée d’un saint Élixir !

 

Qu’il est bon de se confier

À Toi, Seigneur, par Ton prêtre ;

Qu’il est grand de s’y fier !

 

Qu’il est bon de se plier,

De décharger tout son être,

Lâcher son poids à Tes pieds !

 

Comme il est beau Ton regard

Humain, qui filtre et se pose,

Et me fait parler sans fard ;

 

Et comme il est grand Ton art

De l’Écoute, qui repose,

Qui apaise tôt et tard !

 

Qu’il est sage, qu’il est doux

Ton Conseil par Ton apôtre

Quand on l’écoute à genoux ;

 

Il s’insinue tant en nous

Qu’on veut le transmettre aux autres,

Et le délivrer partout !

 

Qu’il est bon, le Pain Vivant,

Quand on purifie son âme

Par la confession avant !

 

Et mon cœur bat de l’avant,

De son aile qui s’enflamme,

Mal derrière et Bien devant.

 

R.B.

Comments are closed.