Demeure en moi.

 

Demeure en moi, Seigneur ;

Seigneur, habite-moi

Pour prévenir mes peurs,

Apaiser mes émois ;

Installe-toi, Seigneur !

 

Reste dans ma demeure ;

Ma demeure est à toi

Jusqu’à ce que je meure

Et que s’ouvre mon toit

Sur l’infinie Demeure!

 

Reste avec moi, Amour !

Ne sors pas de chez nous ;

Restes-y nuit et jour ;

Je t’en prie à genoux ;

Car j’aime ton Amour !

 

Ouvre-toi à ma nuit ;

Fais-moi prendre racine

Dans ton Jour, loin des bruits,

Dans ta Terre divine

Pour que j’offre mes fruits !

 

Maintiens-moi bien au chaud

Seigneur, près de ton Cœur ;

Caché dans ton cachot,

Libéré des rancœurs ;

Souffle-moi de ton chaud !

 

Garde-moi de sortir

De toi, vers mes passions ;

Laisse-moi me blottir

Au creux de ta Passion

Et ne plus ressortir !

 

Garde-moi de répondre

Dehors, aux tentations ;

Laisse-moi donc me fondre

Dans ta bénédiction,

Avec toi me confondre !

 

Protège-moi du monde

Seigneur, de tous ses maux ;

Berce-moi sur tes ondes,

Balaie de tes rameaux

La poussière du monde !

 

Fais donc passer mes haines

Au feu de ton foyer ;

Fais jaillir ta fontaine !

Que j’aille m’y noyer

Et diluer mes peines !

 

Nourris-moi de ton jeûne,

Assis à ton Banquet ;

Qu’avec toi je déjeune

Pour sentir le bouquet

De ton parler si jeune !

 

En toi, je voudrais vivre,

M’enchanter du décor

Et n’avoir pour seuls vivres

Que ton sang et ton corps

Et ton Nom qui m’enivre !

 

Fais de moi ta maison

Et de toi mon refuge ;

Que ta belle Saison

M’abrite des déluges

Et de la déraison ;

 

Oui, en toi mon esprit

A élu domicile,

Au sein du Saint-Esprit

Où tout devient facile,

Où l’on a tout compris.

 

Transporte-moi, Seigneur,

Sous ton toit trinitaire

Où chante le Bonheur

Car ton Verbe fait taire

Nos pleurs et nos malheurs.

 

R.B.

 

 

Comments are closed.