ECCE HOMO

60f837db05cae28b5571799cd3abb6c5

 

Voici l’homme, le voici,

Saignant entre deux martyres,

Voici ses yeux adoucis

Serrant la foule en délire;

 

Le voici sous les huées,

Sous les rires assassins,

Et voici que des nuées

Il a plu des rayons saints.

 

Voici l’homme, me voici,

Jouissant entre deux calvaires;

Voici mon cœur endurci,

Pris par l’ire populaire;

 

Me voici, d’humeur amère,

Puisant à la Vanité

Des prestiges éphémères:

Mirages d’éternité.

 

Voici l’homme, le voici,

Dans sa royale parure,

Couronné de mes soucis,

Tout couvert de déchirures;

 

Le voici fondu, mais droit,

Qui me supporte et qui souffre;

Qui montera sur la croix

Pour me tirer de mon gouffre.

 

Voici l’homme, me voici,

Témoin de Ponce Pilate,

Me voici menant aussi

Une vie si trouble et plate;

 

Me voici rendu petit

Par la grandeur d’une Histoire;

Me voici tout repenti

Et gagné à Sa Victoire.

 

Voici l’homme, nous voici,

Lui en moi dans mes entrailles;

Voici qu’il me prend d’ici

Vers son Cœur, pour nos fiançailles;

 

Nous voici enfin unis

Pour le meilleur, loin du pire;

Me voici enfin muni

De son Amour, mon Empire.

 

R.B.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.