Elle est ressuscitée !

Elle est ressuscitée ! Du gril de ses passions,

D’entre ses morts charnelles,

Après sa mise à nu et sa crucifixion

Pour une aube nouvelle ;

Après avoir connu, par des clercs égarés,

L’infamie et l’opprobre,

Voici qu’en descendant, son spectre s’est paré

D’une tunique sobre.

Elle est ressuscitée au bout de sa Passion,

Dans sa belle parure,

Malgré les coups de fouet et les mutilations

En raison des souillures.

Elle est ressuscitée après un jugement

Aux peines capitales,

Après un râlement d’affres et de tourments

À l’issue si fatale ;

Après un tortueux, houleux chemin de croix

Assourdi de sirènes,

Où, ployant sous le bois, elle n’avait pas droit

À Simon de Cyrène ;

Après avoir chuté en face des enfants

Et des plus vulnérables,

En face du sacré qu’on trahit, qu’on pourfend

De gestes exécrables ;

Après avoir traîné sa poutre dans son œil

Et rencontré les femmes,

Mères et bonnes sœurs, recouvertes de deuil,

Ayant perdu la flamme…

Elle est ressuscitée ! Elle qui prit le tort

De certains de ses membres ;

Elle qui a souffert, pour avoir vu le Corps

Du Christ, que l’on démembre ;

Elle qui a versé de gros grumeaux de sang

Par les yeux du Saint-Père,

Et qui a invoqué sur un ton si pressant

L’Esprit de Notre Père ;

Elle qui a sonné, dans un souffle effréné,

Et la cloche et l’alarme,

Et qui a déclaré qu’un nouveau Jour est né

Avec la Croix pour arme ;

Elle est ressuscitée ! Car elle a enterré

L’église pécheresse,

Et elle a, dans sa chute, atteint et déterré

L’Épouse, la princesse…

Du Christ ressuscité ! Majestueux Époux

Et Corps pur de l’Église

Qu’elle prend en hostie pour battre de Son pouls,

Son Sang qui l’immunise !

R.B.

Comments are closed.