ENSEMBLE

Ensemble nous allons remporter la victoire,

Terminer en beauté;

Nous planterons nos pas dans le cœur de l’histoire

Qui marche à nos côtés.

Nous avons, tous ensemble, arraché l’espérance

À la fatalité;

Par notre éveil en chœur, par nos chants, par nos danses,

Et par notre unité.

Ensemble nous allons récolter ce qu’on sème

Par poignées, par le poing

Levé! Contre le mal, pour le pays qu’on aime,

Qu’on veut sain en tout point!

Nous avons d’une ultime envolée citoyenne

Fondu nos religions

Dans une identité libanaise, doyenne

Des dix-huit confessions.

Ensemble nous irons cultiver les cédraies

D’un Liban souverain,

Dont les rameaux piquants chatouillent de leurs raies

Les planteurs du bon grain !

Nous avons, d’un seul geste, unis, comme un seul homme,

Embrassé le drapeau

National! Qui nous colle au cœur et au corps comme

Une seconde peau !

Ensemble nous allons renverser de leurs trônes

La gent de corrompus

Qui ont conduit un peuple à demander l’aumône,

L’ont rongé et rompu.

Nous avons, tous ensemble, ôté, jeté le masque

De leur malignité,

Grâce à cette incroyable et soudaine bourrasque

De notre dignité.

Nous avons, d’un seul cri, nous les vieux, nous les jeunes,

Transpercé tous ces sourds,

Qui nous ont mis au ban et sous le joug du jeûne,

Dans l’épave au long cours.

Ensemble nous irons chercher leurs droits aux femmes

Pour leur libération,

Elles qui sont aux fronts, elles qui forment l’âme

De la Révolution.

Nous irons tous ensemble au bout du sacrifice,

Étincelants d’ardeur,

Et nous éclairerons de nos feux d’artifice

Enfin, la bonne odeur !

Ensemble nous ferons de nos maux la vendange,

Le jus au bon parfum

Que nous boirons ensemble, une fois la vidange

De l’État à sa fin.

Nous entendrons ensemble, au podium de la gloire,

L’hymne de la fierté;

Avec en main la palme au grand gain méritoire :

Celui des libertés.

Ensemble, mes ami(e)s, nous marchons tous ensemble

Vers la belle saison,

Avec un front radieux, teinté du vivre-ensemble,

De nos quatre horizons.

R.B.

Comments are closed.