Épouse inépousée…

epouse-inepousee

 

« Réjouis-toi, Épouse inépousée ! » (Acathiste à la Mère de Dieu)

 

Épouse inépousée,

Conduis-moi à l’Époux,

Car ma parure usée

S’est vêtue à Son goût.

 

Mon âme se présente

Dans ses plus beaux atours

Pour que l’Époux s’enchante,

La prenne sans retour.

 

Ces si célestes noces,

Je ne puis les manquer :

Et je sors de ma fosse

Pour me joindre au Banquet.

 

Épouse inépousée,

Conduis-moi à l’Époux,

Car mon ombre brisée

S’est fixée à Ses clous ;

 

Conduis-moi à Sa Force,

Consacre notre Union ;

Jamais on ne divorce

De ce Bon Compagnon.

 

Ouvre-moi Sa demeure

D’où resplendit Son Jour ;

Avant que je ne meure

Conduis-moi à l’Amour.

 

Épouse inépousée,

Conduis-moi à l’Époux ;

Car ma prière osée

A usé mes genoux ;

 

Ȏ toi Mère réjouie

De ce Dieu de ta chair,

De cette Annonce inouïe,

Reçois mon vœu si cher ;

 

Fais-moi porter l’Alliance

Et boire à Son Graal,

Fais-moi saisir la chance

D’un Salut conjugal.

 

Épouse inépousée,

Vénérée de partout,

Par l’Esprit épousée,

Conduis-moi à l’Époux ;

 

Fais donc qu’on se marie

Dans Sa sainte Maison,

Transplante en moi, Marie,

Son Cœur et Sa Raison !

 

Mets mon jour qui défaille

Dans la main du Sauveur,

Et que nos épousailles

Fassent plein de suiveurs !

 

R.B.

 

Comments are closed.