IL PLEURE SUR BRUXELLES

file6oytshxissz12ul1shrw

 

Il pleure sur Bruxelles

Comme il pleut dans nos cœurs ;

D’où vient cette nouvelle

Aux obscures rancœurs ?

 

D’où vient cette folie ?

De quel gouffre infernal

Qui rend la Mort jolie

Et le Mal si banal ?

 

D’où viennent ces croyances

En des dieux si malins ?

Commandant la violence

À des dévots vilains ?

 

Il pleure sur la ville

Des perles d’eau de sang ;

La bravoure civile

Renfloue les innocents ;

 

La Haine aveugle achoppe

Sur le récif des Droits,

Et le cœur de l’Europe

Bat et se bat en Roi.

 

Il pleure sur La Meuse

Comme il pleuvait avant ;

L’épaisse nébuleuse

Se dissipe devant ;

 

Et la triste croisière

S’illumine du deuil

Qui la fait voir la terre,

Déjouer les écueils.

 

Il pleure sur Bruxelles

Comme il rira toujours ;

Là où la vie excelle

Dans ses chantants atours ;

 

Là où battent les veines

De vie, malgré la mort ;

Où l’envie se déchaîne

Pour s’éclater plus fort ;

 

Là où battent de joie

Les cœurs, face aux sans-cœur ;

Face à ces rabat-joie

Combattant le bonheur.

 

Il pleure sur Bruxelles

Des flocons de chaleur

Humaine, des plus belles,

Contre tous les malheurs.

 

R.B.

 

 

 

Comments are closed.