J’ai bien assez vécu aussi

(…)

Puisque l’espoir serein dans mon âme est vaincu;
Puisqu’en cette saison des parfums et des roses,
Ô ma fille ! j’aspire à l’ombre où tu reposes,
Puisque mon cœur est mort, j’ai bien assez vécu.

(…) Victor Hugo (Veni, Vidi, Vixi)

 

J’ai bien assez vécu aussi

Poète ! À l’éternelle lyre ;

Je n’ai plus rien à faire ici

Au beau milieu de ce Délire.

 

J’ai vu le Mal, j’ai vu l’Horreur

Sur chaque page de ma vie

Déchirée par tant de douleurs,

De quoi m’enlever toute envie.

 

J’ai bien assez vécu la mort

Même dans les lieux de prières,

Et je meurs de mille remords

De ne pouvoir sauver mes frères.

 

J’ai bien assez vécu, Victor,

Et j’ai perdu aussi ma fille,

Ma femme, ma sœur, plus encor,

Et voici, j’ai la plume en vrille.

 

J’ai bien assez vécu, mon cœur,

Et il est temps de te rejoindre

Là-bas, vers ce monde meilleur

Où je vois ton sourire poindre.

 

Je t’ai bien assez survécu !

Et je me sens l’âme si blême

De n’avoir pas assez vécu

À te montrer combien je t’aime.

 

R.B.

 

victor hugo par rodin

Comments are closed.