MARTYRS VIVANTS

 

Vous qui avez atteint la brumeuse frontière

Dans un critique état,

Pour qui la sombre Mort est chose familière

Depuis cet attentat;

 

Vous qui avez laissé une part de vous-même

Sur les derniers remparts,

Vous qui avez connu un tout nouveau baptême,

Un tout nouveau départ;

 

Vous qui avez donné, en un glorieux supplice,

La chair de votre chair,

Qui n’auriez pas exclu l’ultime sacrifice

Pour un vœu très très cher :

 

Pour un Cèdre exclusif, flottant tout fier et libre

Dans un ciel tout à lui,

Pour un hymne chanté par une même fibre,

Dans un air qui éblouit.

 

Vous trois qui ramenez un parfum d’après-vie,

Un projet de Salut,

Qui avez côtoyé nos martyrs pleins de vie,

L’espace d’un salut;

 

Ô vous qui revenez des contrées souveraines,

Du Pays des aïeux,

Enrichis de rayons, porteurs des bonnes graines

D’un Jardin merveilleux;

 

Donnez-nous vos lueurs d’Espoir qui se rallume

À chaque aveuglement,

Vous qui êtes frappés par la marque posthume

Du total dévouement.

 

R.B.

239-1.jpg

marwan.jpg

murr_elias.jpg

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.