Mashrou’ Leila vs Mashrou’ Leil.

I- « Ceci n’est pas une mise en garde concernant le concert du 9 août à Jbeil. Il s’agit d’une menace directe envers ce groupe et envers tous ceux qui travaillent à promouvoir ses concerts à Jbeil. Nous empêcherons le concert par la force et je serai le premier à le faire. Celui qui porte atteinte à la croix et au Christ n’a pas sa place à Jbeil » Nagi Hayek, CPL de Jbeil (L’OLJ).

Celui qui tient des propos pareils ne devrait pas avoir sa place à l’Église, à moins de passer au confessionnal au préalable, à condition que le confesseur ne soit pas le père Camille Moubarak qui devrait lui aussi se confesser.

Celui qui porte atteinte à la croix et au Christ est celui qui profère des menaces, qui veut employer la force, illégale de surcroît,  pour réprimer les libertés. C’est celui qui, par sa véhémence et son arrogance, n’a rien à voir avec le Christ et sa croix, fondés sur l’amour, la tolérance, le pardon, la bienveillance, le dialogue et la patience.

Tout chrétien, ecclésiastique ou laïque, qui brandit les ciseaux d’Anastasie, une plume virulente, un poing vengeur, un index menaçant, même une croix agitée, pour en imposer, voire terroriser, est une insulte au christianisme, à la croix et au Christ.    

Tous ceux qui veulent interdire un spectacle, un événement artistique ou culturel, une œuvre théâtrale ou cinématographique, un ouvrage littéraire, sous prétexte de défendre la croix et le Christ sont en train de recrucifier le Christ sur la même croix, en faisant l’œuvre des Pharisiens.

Ceux qui offensent Dieu, selon vous, auront affaire à Dieu. Vous, ne vous mêlez pas. Jésus vous dit : « Que t’importe ? Toi, suis-moi » (Jean 21 :22). Suivez-Le, et montrez le bon chemin qui mène à Lui, plutôt que de vous occuper à barrer les chemins de la liberté d’expression.  

Le Christ n’a pas besoin de votre zèle de zélotes, mais de votre zèle de croyants qui observent fidèlement sa Parole et appliquent ses préceptes évangéliques, tels que « l’amour du prochain comme soi-même » (le plus grand commandement), et même l’amour des ennemis et l’obligation de prier pour ses persécuteurs (Mt 5 :44).

Cela vaut, à plus forte raison, pour vos « offenseurs » de Mashrou’ Leila, si offense il y a. C’est à Dieu de statuer s’il y a offense, et d’émettre Son jugement. Pas à vous. « Ne jugez pas pour ne pas être jugés » (Mt 7 :1). Allez plutôt prier pour eux, avec le père Moubarak, en laissant ceux qui le veulent assister à leur concert. Vous pourriez célébrer une messe ou réciter un chapelet pour leur conversion. 

II- « Jbeil, citadelle de la civilisation, n’est pas un endroit pour la perversion. Je demande aux habitants de Jbeil en particulier et aux Libanais en général de boycotter Mashrou’ Leila, le groupe qui va chanter à Jbeil pour répandre la dépravation, la corruption, et le manque de respect envers les symboles religieux » (Père Camille Moubarak).

Du calme, mon père, du calme ! Lisez ce qui précède et commencez par donner le bon exemple ! Soyez un père, si ce n’est de tous, du moins des brebis égarées ! Allez les chercher, en bon pasteur, comme dit la parabole ! Accueillez-les dans votre presbytère au lieu de les chasser ! Demandez à les voir, à discuter avec eux, à en savoir plus sur leurs chansons ! Plutôt que de demander à les boycotter ! Vous pourriez les convaincre ou être convaincu ! En tant que représentant du Christ, montrez-leur Son Beau Visage, Sa Figure aimante, telle que reflétée dans l’Évangile, et non le contraire ! Gagnez-les à Sa cause, qui est la vôtre, plutôt que de les perdre davantage par votre hostilité !

Est-ce ainsi que vous évangélisez ? Par le rejet, la haine, l’intolérance, la censure ? Est-ce la bonne méthode pour faire de ces supposés « adorateurs de Satan » des adorateurs de Dieu ? Est-ce votre approche, en tant que religieux, pour le salut des âmes ?

Et puis de quoi avez-vous peur, si les portes de l’enfer ne peuvent prévaloir contre votre Église ? Est-ce une troupe d’artistes qui va envahir la citadelle et menacer la civilisation ? Ce quatuor est-il doté de tant de pouvoirs pour « répandre la dépravation » à Jbeil? L’orientation sexuelle de l’un va-t-elle désorienter tous ses habitants ? La ville ancestrale de Jbeil, qui a tenu tête aux envahisseurs, est-elle devenue si vulnérable, pour se laisser envahir par quatre « pervers » ? La foi des Jbeiliotes est-elle devenue aussi fragile pour se sentir menacée ? Les chrétiens de Jbeil sont-ils si désarmés pour se laisser facilement dépraver ? N’ont-ils plus aucune immunité ? Ces quatre chanteurs rivalisent-ils avec les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse ? Vont-ils semer la mort et la famine à Jbeil ? Y déclencher des guerres et faire sa conquête ?   

Reprenez-vous, mon père ! Reprenez votre bâton de berger, non pas pour frapper, mais pour guider ! Non pas pour disperser mais pour rassembler, non pas pour conduire vers l’obscurité, par l’obscurantisme, mais vers la Lumière par Celui qui en est la Source.

Ce n’est pas en opposant à « Mashrou’Leila » un « Mashrou’ Leil » que vous laisserez Sa Lumière éclairer les égarés et inonder les cœurs.

R.B.

Comments are closed.