Merci, Seigneur…

 

 

Merci, Seigneur, pour ta présence

Qui comble toutes les absences;

Merci pour ton prodigieux Prix

Car ce qui m’a  été repris

M’a été rendu, par surcroît,

Par ta couronne sur la croix,

Ta couronne aux perles vermeilles,

D’où transparaissent des merveilles,

Couronne de grumeaux précieux

Qui m’ouvrent le guichet des cieux !

 

Merci d’avoir laissé un Livre,

De m’avoir permis de te suivre

Sur les traces de ton Amour

Qui m’interpelle chaque jour,

De m’avoir soulagé le dos

D’un poids lourd contre ton fardeau

Léger ! Qui met mes jours en liesse

Et me transporte d’allégresse

Jusqu’à atteindre des hauteurs

Où l’on vit dans l’Apesanteur.

 

Merci pour ta simple recette

Du Bonheur, qui me met en fête,

Qui me sert son délicieux plat

Ici-bas, avant l’au-delà !

Qui ne me coûte que ma foi,

Mon « je crois » une seule fois

Pour toutes ! Pour la vie, l’après !

Et voici que mon cœur est prêt

À s’adonner aux bonnes œuvres

Avec ta Main dans ma main-d’œuvre !

 

Merci d’avoir offert ton Sens

Comme un antidote au non-sens,

Ta Félicité souveraine

Contre les jouissances si vaines,

Et l’assurance de ta Vie

Contre la course à la survie

Puis la mort dans cette âpre arène

Où l’on s’enferre et se déchaîne

Sous les tumultueux gradins

Que vient pacifier ton Jardin.

 

R.B.

Comments are closed.