Oui, cheikh Bachir, regarde ! Et sois fier !

« Cheikh Bachir, regarde ce qu’est devenu le cèdre que tu as planté et que tu nous as laissé. Regarde à quel point ses branches et ses racines se sont étendues à travers le pays après le baptême de la résistance qui se poursuit avec ténacité et une croyance qui ne se dément pas » (tweet de Geagea).

***

Oui, cheikh Bachir, regarde, regarde ce qu’est devenu le cèdre que tu as planté, qui s’est transplanté sur une multitude de drapeaux partisans, confessionnels, qui sont venus étouffer le drapeau national !

Regarde le cèdre absent d’un drapeau jaune, celui d’une « résistance » transformée en occupation locale, « résistance » qui ne se dit même pas libanaise, mais « islamique au Liban » (tel que mentionné sur son drapeau !). Regarde son drapeau flotter, exclusivement, sur de vastes régions du territoire libanais, sous sa propre république (islamique), dans son État dans le mini-État libanais ! Regarde son arsenal et son armée qui rivalisent avec l’institution nationale ! Toi qui voulais fondre toutes les milices locales dans une seule armée, puissante, qui est celle de la nation, mue par une seule allégeance, qui est pour la seule patrie !

Regarde ! Regarde tes « Forces libanaises » tendre une main amicale, fraternelle, à cette « nouvelle république » ; entends son chef, qui se considère ton digne successeur, lui demander tout simplement de cesser son invasion des autres républiques et de retourner au bercail national (qu’elle occupe déjà), pour cohabiter, en paix, avec cette république guerrière !

Regarde, cheikh Bachir, ton cèdre qui se déracine, surtout des esprits, de l’esprit d’un peuple, pour s’enraciner, dépouillé de ses branches, dans un esprit de peuplades communautaires et sectaires !

Regarde les racines, non pas du cèdre, mais du mal et de la corruption s’étendre à travers le pays, et croiser dans la terre, les câbles des réseaux de télécommunication illégaux !

Regarde la bonne position du Liban, au 143e rang sur 180 pays, dans le classement 2017 de l’indice de perception de la corruption !

Regarde nos ordures, au sens propre, si bien gérées par les ordures au sens figuré ! Et si bien digérées par notre tube digestif !

Regarde ton beau Liban, plongé dans la double obscurité : de la rue et de l’obscurantisme. Oui, depuis ton départ, on est toujours sans courant et sans lumières. Et aujourd’hui sans courant d’air, par « l’effet de serres » des rapaces qui nous étouffent de leurs griffes.

Regarde les montagnes et les forêts de ton beau Liban dévorées par les carrières, son littoral  transformé en dépotoir ! Regarde ses fleuves d’eaux usées, son infrastructure déstructurée, son atmosphère embrumée… Regarde ce qui te parvient jusque là-haut, mais attention de respirer ! C’est à nous de le faire ! Nous aurons au moins la consolation de te rejoindre au plus vite pour rester avec toi !

Regarde les écuries, que tu voulais nettoyer, comme elles ont prospéré depuis, au point où, aujourd’hui, il faut un Hercule pour faire le travail de nettoyage !

Regarde ce qui est advenu des forces du 14 mars ! Devenues « faiblesses », voire même débilités, dispersées, démembrées, recroquevillées dans les partis respectifs qui rivalisent entre eux ! Regarde les souverainistes, s’il en est encore, devenus minoritaires au parlement, presque inexistants, à cause de leurs divisions !

Regarde les frères et compagnons d’armes, que tu avais réunis avant ton départ, aujourd’hui à couteaux tirés ! Ils en sont rendus à se disputer les martyrs de la Résistance libanaise ! À les trier en martyrs des Kataëb, des FL, du PNL, etc. À les commémorer chacun à part. Au point où on se dispute ton propre martyre ! Où on se demande s’il faut te considérer Kataëb ou FL ! On s’arrache ta mémoire, ton histoire, ton sacrifice, pour la forme, pour l’étiquette, et on oublie le fond de ton message et de ton action ! Regarde, cheikh Bachir, et sois fier ! L’auteur du tweet ci-haut mentionné est si convaincu de ta fierté !

Regarde tes « Forces libanaises » penser « chrétien », de quoi être rebaptisées « Forces chrétiennes » ! Contemple-les dans leur vocation de vouloir représenter les seuls chrétiens, se tailler la plus grande part chrétienne… Entends-les chicaner sur la quote-part chrétienne… après avoir conclu un « accord de Meerab » qui stipule un partage moitié-moitié avec le rival chrétien, au mépris des alliés, chrétiens et non chrétiens, purement libanais, de l’alliance du 14 mars, qui t’a fait rêver et nous a fait rêver avec toi l’espace d’un matin !

Regarde-les, tes Forces libanaises, salivant sur le Camembert gouvernemental, cherchant à obtenir, gloutonnement, la meilleure part, à se régaler de portefeuilles régaliens, à se rendre service par des ministères de service ! Et prêts à s’asseoir, fièrement, avec les ravisseurs de la patrie ! Contemple ce spectacle ravissant ! Et sois fier !

Regarde, cheikh Bachir, ce qu’il est advenu du « baptême de la résistance », dans quels bas-fonds baptismaux cette résistance a été noyée !

Regarde ton pauvre peuple qui a été débarqué du vol, pour céder la place à ses voleurs, et qui s’agite désespérément comme un diable au fond d’un bénitier !

Regarde, cheikh Bachir, mais de grâce, ne te contente pas de regarder ! Fais quelque chose ! Nous comptons sur ton intercession auprès du Créateur des « Cèdres de Dieu » pour sauver notre Cèdre !

 

R.B.

 

 

 

 

Comments are closed.