Pardon d’Assise

 

 

Merci, François, très saint frère,

D’avoir un jour obtenu

Cette indulgence plénière

Pour qui veut se mettre à nu

Et se vêtir de Lumière !

Grâce à ton cœur ingénu !

 

Merci d’avoir, par ta grâce,

Gagné l’immense faveur,

D’avoir cherché une place

Au Ciel, pour chaque pécheur

Repenti, devant Sa Face,

Et rayonnant de ferveur !

 

Ȏ Saint aux nombreux émules

Un jour d’août tu as conclu

Un pacte à la Portioncule

Pour que l’on soit tous élus !

Que notre dette s’annule

Et qu’on gagne un Lot en plus !

 

Grâce à ton intercession,

Ȏ Saint à l’âme si belle,

Tu nous sers la rémission

De nos peines temporelles

Et l’entière absolution

Pour notre vie éternelle.

 

Toi le soldat du Sauveur

Sur les fronts voués aux flammes,

Armé d’un vœu de rêveur

Tu accours et tu réclames

Au Pape, après le Seigneur,

Le Prix du salut des âmes ;

 

Prix obtenu en échange

De la Réconciliation

Avec l’Esprit, qui nous change,

Qui nous tend la Communion

En Notre-Dame des Anges,

Pour une immuable Union !

 

Merci du cœur, saint François,

D’avoir soufflé cette brise,

Cet espoir, ce don pour soi,

D’avoir marqué notre Église

D’un jour sacré en ce mois :

Le jour du Pardon d’Assise.

 

R.B.

Comments are closed.