PENTECȎTE

 

En ce jour de la Pentecôte

Je tends vers Toi ma foi d’un trait,

Et Ton Esprit lave mes fautes

Par une pluie de feu si frais.

 

Ta Languette d’or m’illumine

Pour me faire à présent parler

Un langage aux notes divines

Où Ta Grâce vient déferler ;

 

Et dans mes transports extatiques

Ma langue prend un nouveau tour,

S’exprime en termes poétiques

Pour mieux transmettre Ton Amour.

 

Ma parole s’ouvre et témoigne

Pour avoir pris langue avec Toi ;

À Ton Esprit mon esprit gagne

Beaucoup de voix, sous d’autres toits.

 

Je la rebois jusqu’à la lie

Ta Parole qui me rend saoul,

Et j’entends ma glossolalie

Mettre mes sens dessus dessous.

 

J’ouvre mes bras à Ta Colombe

Qui vient m’embrasser de ses dons ;

Sous ses Auspices je succombe

Au bien, à la paix, au pardon ;

 

Et Ta manne pleut de son Verbe

Pour m’inonder d’un feu béni

Qui rejaillit en une gerbe

De Charité, à l’infini.

 

R.B.

 

 

Comments are closed.