PERSISTANCE

hostie

 

Je continuerai à te prendre

Même si tu ne me prends pas ;

À te contempler, à t’entendre,

À t’épier, à suivre tes pas.

 

Je resterai cet opiniâtre,

Cet entêté qui croit en toi,

Qui vient se réchauffer à l’âtre

Du Saint-Sacrement, sous ton toit.

 

Même si je ne suis pas digne

De ton amour, mon amour croît ;

Sans attendre de toi un signe

Car j’ai le signe de la croix.

 

Même si tu n’es qu’un beau songe,

Ou une contre-vérité,

Je ne vois, hors toi, que mensonge

Qui fait de toi La Vérité.

 

Face aux sceptiques je persiste

Et me signe, en les exhortant

À s’engager sur cette piste,

À parier sur le Gagnant.

 

Lorsqu’en chemin survient le doute

Qui m’empêche de te fêter,

Je te vois au bord de la route,

Me tendre la main pour quêter ;

 

Je te vois sur chaque visage

Affligé, si je perds tes traits ;

Et là où l’ombre se dégage

Ta Lumière gagne en attrait.

 

Tu es là, prêt à me reprendre

Quand il m’arrive de lâcher ;

Et quand je pleure, à me surprendre

Et ne plus du tout te cacher.

 

R.B.

 

Comments are closed.