Rondel de réconciliation.

 

Que cette nouvelle page

Entre le bey et le sage

S’ouvre sur un long chemin

Aplani, et sans virages,

 

Parsemé de lendemains

Fleuris, d’un frais arrosage,

Et sous le Haut Patronage

De Dieu, de Son Esprit Saint.

 

Que cette poignée de main

Et ces souriants visages

Répandent le précieux grain

De paix et d’amour, sans frein,

Au sein du Liban-message.

 

***

 

Que cette nouvelle page

Se ferme sur les passions,

Efface les divisions

D’un ancien, outrageux âge ;

 

Qu’elle commence un ouvrage

Vibrant, et riche en liaisons,

Où se retisse une image

Qui rassemble la Maison.

 

Que la nouvelle édition

Renferme de beaux passages

Sur la réconciliation

Des enfants de la nation

Dans un État sans partage !

 

***

 

Que cette nouvelle page

Repose sur les martyrs,

Frémisse de leurs soupirs,

Chasse les sanglants nuages ;

 

Qu’elle écrive un avenir

Exempt de mauvais présages,

En puisant dans un bagage

De leçons et souvenirs.

 

Que l’on vienne se vêtir

Du Ciel, vainqueur de l’orage,

Du Libérateur d’otages :

L’Amour, ce saint élixir,

Qui a le Christ pour Visage !

 

R.B.

 

 

 

 

 

Comments are closed.