SACRÉ-CŒUR

19116463_p

 

J’entends un Cœur étrange

Qui bat fort dans mon cœur,

Un Cœur aux échos d’ange,

Sans ride et sans rancœur;

                                                

Cœur que rien ne dérange,

Rien ne froisse ou n’écœure;

J’entends un Cœur qui change

Les notes de mon cœur,

 

Qui lui fait la vidange

Des maux et des malheurs;

J’entends plus qu’un archange

Me chanter le Bonheur.

 

              ***

 

Je sens un Cœur de foi

Et de miséricorde

Qui vient pincer parfois

De mon gros cœur la corde;

 

Je sens la douce loi

De paix et de concorde

Qui s’ouvre et se déploie,

Et mon cœur se raccorde.

 

Et sous mon triste toit

Brisé par la discorde

Un rayon qui chatoie

M’inonde et me déborde.

 

             ***

 

Ce monde qui s’enfume

Me fait voir la candeur

D’un Cœur qui se déplume

Aux mains de la Laideur;

 

Que l’on cloue sur l’enclume,

Qui pardonne aux pécheurs,

Et son Amour parfume

Les mauvais et sans-cœur.

 

Je vois ma frêle plume

Valser autour d’un chœur;

Je la vois qui s’allume

Du sang du Sacré-Cœur.

 

              ***

 

J’entends comme un refrain

Qui sonne les matines,

Celles des lendemains

D’allégresse enfantine;

 

Je sens un souffle sain

Frôler ma sombre mine,

Un Esprit des plus saints

Qui entre et m’illumine;

 

Je vois sa tendre main

Me signer la poitrine,

M’indiquer le Chemin

Par sa pulsion divine.

 

R.B.

 

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.