SAINT SANG

 

Saisissons notre Chance,

Car Son Amour descend;

Il nous tend Son Alliance :

La coupe de Son Sang.

 

Saisissons bien la Cène

Où le vin devient Sang

Pour monter dans nos veines

Comme monte l’encens.

 

Éprouvons cette envie

De l’Alliance nouvelle

Qui irrigue nos vies

De la Vie éternelle.

 

Enivrons-nous du vin

Mêlé des gouttes d’eau,

Pour unir le divin

À l’humain, ô Très-Haut !

 

Et vivons le vertige !

De la double nature

Du Christ ! Son Sang nous fige

D’extase, et de foi pure !

 

Laissons son Sang si Saint

Nous soûler, rien qu’un peu,

Laver nos lieux malsains,

Nous brûler de Son Feu ;

 

Laissons-Le vidanger

Notre âme et notre corps,

Entrer pour nous purger

Des germes de la mort ;

 

Plongeons dans le Calice

Pour être repêchés ;

Le Produit du supplice

A remis nos péchés.

 

Écoutons-Le disant

Durant l’Eucharistie

« Prenez, et buvez-en

Tous », dans Sa modestie.

 

Buvons donc ce Remède

Qui vient nous éclaircir;

Appelons-Le à l’aide,

Buvons Son Élixir !

 

Prenons ce Don versé

À notre multitude,

Depuis Son flanc percé

Pour notre Plénitude.

 

Emplissons-nous de Joie !

Notre vœu n’est pas vain :

Il a tracé la Voie

Par Son Sang en ce vin.

 

Accueillons ce grand rite !

Symbole incandescent ;

Et Sa Parole écrite

À l’encre de Son Sang.

 

R.B.

Comments are closed.